Pour vous la famille

Pouvoir rester à domicile le plus longtemps possible, c’est ce que nous souhaitons tous pour nos proches. Notre service DomoCare® vous procurera une plus grande quiétude. En cas de malaise, votre proche sera rapidement pris en charge grâce au centre d’appel d’urgence et aux soignants.

De plus, DomoCare® vous permettra d’instaurer un véritable dialogue avec les professionnels de santé, car vous pourrez échanger des informations objectives sur l’état de santé de vos proches.

Le service de base de DomoCare®, le Start™ Pack, se compose d’un bouton d’urgence classique qui permet de déclencher une alarme qui est transmise à une centrale d’appel ou à vous via SMS, email ou par un appel téléphonique en cascade.

Plus que la base, le service est évolutif selon les besoins. Deux packs plus complets appelés Mobility™ et Care® sont composés de capteurs d’activité installés au plafond, sur la porte d’entrée ou le lit. Ces capteurs sont discrets et se marient avec l’environnement. Ils permettent notamment de déclencher une alarme d’urgence si votre proche n’est pas retourné se coucher la nuit ou s’il n’a pas bougé. Une alerte est envoyée même si votre proche n’a pas déclenché son bouton, s’il ne le porte pas ou n’a pas tous ses esprits pour appuyer.

De plus, vous, ou le soignant, recevrez des informations préventives si votre proche est moins mobile ou change ses cycles de sommeil.  Cela vous informe sur une dégradation de la santé de votre proche et vous permet de réagir avant que la situation s’aggrave.

Voulez-vous savoir comment DomoCare® fonctionne exactement? Cliquez ici

DomoCare® a sauvé la vie de ma grand-mère! Elle a eu un vertige et n’a pas pu appuyer son bouton d’urgence car elle s’est évanouie. DomoCare® m’a informé qu’il y n’y avait plus d’activité dans son appartement et les ambulanciers ont pu être alertés.

Madame Signeret - Nyon

Grâce à DomoCare®, j’ai pu être informé que mon grand-père se levait très souvent pendant la nuit alors qu’à son habitude il dormait bien. J’ai pu discuter de cette situation avec lui et j’ai compris que son état de santé se détériorait. Nous avons décidé de prendre contact avec son médecin qui a trouvé un traitement adéquat. Depuis, il dort à nouveau bien.

Monsieur Laufer - Genève